« La Ligue Souterraine ? Ciel, je viens de cliquer parce que ton blog est à l'affiche, mais bon sang, qu'est-ce que c'est ? »

Oh la vaste question que voilà. La Ligue Souterraine est une fanfiction, c'est-à-dire une histoire écrite par un amateur (en l'occurrence moi) sur un univers existant déjà. En ce qui concerne la Ligue Souterraine, il s'agit d'une fanfiction sur Pokémon (mais ça vous vous en doutiez), plus précisément sur le dessin-animé, qui débute environ dix ans après la fin de la saison neuf. On y retrouve Sacha et Pikachu, Flora, Max, Pierre et Ondine. Quand le premier annonce sous le sceau du secret à sa meilleure amie, Flora, qu'il a rejoint une organisation illégale du nom de Ligue Souterraine et qu'il parcourt le monde sous le nom de Psyko pour s'acquitter de défis totalement fous, une succession d'événements s'enchaînent rapidement.
Ô toi lecteur égaré sur cette page, si tu ne connais pas, je t'invite à découvrir cet univers sorti droit de ma petite tête (ce que tu peux faire ici :
La Ligue Souterraine) afin que tu puisses, à ton tour, découvrir ce blog sans craindre d'y être déplacé, sans craindre de le trouver un peu bête.


« Un blog sur la Ligue Souterraine ? Mais… Pour quoi faire ? »

C’est simple. Ce blog va me permettre de poster ici tous les inédits de la Ligue Souterraine, ainsi que pas mal de choses. Qui n'a pas rêvé d'avoir enfin un véritable organigramme de la Ligue Souterraine ? D'avoir les différentes familles ? De comprendre qui est quoi ? Quels sont leurs noms ? Que se passe-t-il dans leurs vies quand on les regarde pas ? Que font-ils quand ils vont sur internet ?
Au-delà même de ça, il s'agit d'un blog pour vous, aussi. Que tous ceux qui furent déjà atteints de Liguite lèvent la main ! Ici, je vous consacrerai toute une catégorie pour vous publier, sans conditions, sur tout ce qui sortira de votre esprit, à propos de cette formidable organisation.

« Pourquoi cowblog ? »

Parce que je pratique Cowblog depuis des années. C'est là que je fais mes blogs et il est plus facile, quand on est aussi incapable que moi, de mieux se consacrer à un nouveau domaine (genre le CSS), s'il n'y a que ça de neuf. De plus, j'aime bien l'idée de Cowblog, c'est un bon truc.
Je n'ai pas fait ce blog toute seule, avec mes petites mains. Les bannières ont été créées par Neko, le défilement aléatoire (mais si, rafraîchissez la page à coups de F5 frénétiques, vous allez voir) vient de Nategon.

« Pourquoi devrait-on s'intéresser à la Ligue Souterraine et à son blog ? T'as fait mourir nos personnages préférés, monstre ! »

Parce que, justement, ce sera le meilleur moyen de les recroiser, à travers les différentes scénettes que vous pourrez découvrir. Les personnages qui sont morts ne l'ont pas toujours été et la Ligue Souterraine, c'est une association vieille de quatorze ans. De plus, certaines répliques trouveront enfin un sens grâce à ces scénettes.

« Et sinon, euh, DTLS, c’est quoi ? »

Vous connaissez sans doute le site danstonchat, qui réunit des extraits drôles de conversation IRC, MSN, etc. Ben DTLS, c’est pareil, mais écrit par moi, pour la Ligue Souterraine. Autant vous dire qu’il vaut mieux pas prendre le quart de ce qui est écrit dedans pour argent comptant, la plupart de ces conversations ne pourront pas avoir lieu. Pensez bien, Hydro et Flora, par exemple, ne pourront jamais discuter sur IRC avec Ondine et un dresseur souterrain du deuxième tome. Pourtant, ça peut se croiser dans DTLS. Le but, c’est de vous amuser.

« Et le Pokédex souterrain ? »


Vous ne vous souvenez peut-être pas, mais Nerd et Ln(3) ont amélioré le pokédex pour en faire une version illégale qui reconnaît également les dresseurs souterrains. Je vous propose dans cette catégorie des fiches personnages complètes, telles qu'elles sont vues dans le pokédex (sans les images, évidemment, je ne suis hélas bonne à rien en dessin, je ne peux donc pas fanarter la Ligue Souterraine à ma guise) avec des informations plus ou moins essentielles.

« Et dans bric à vrac ? »

Vous trouverez là des anecdotes sur la création d'un personnage, ou d'une situation, une sorte de « Le Saviez-Vous ? » ainsi que des informations sur mes progressions. Dans ce bric à vrac, il y aura tout ce qui concerne la Ligue Souterraine et qui n'a pas grand-chose à voir avec la fanfiction.
 

 
Prêts pour cette aventure à mes côtés ?
 

 

Vous savez dessiner ?

 

Vous avez envie d'avoir la place de héros dans la mythologie Temiesque ?

N'hésitez pas à fanarter la Ligue Souterraine !

 
Envies – 1
 

 — Tu sais de quoi j’ai envie ?

La page du livre se tourna et Cédric reporta ses yeux sur Diane, qui se tenait en équilibre sur le bord du banc où il lisait. Il se retint de s’empourprer à la vue des reflets roux qui donnait davantage de profondeur à l’éclat vert de ses prunelles, alors qu’elle tournait sur elle-même, déstabilisant son équilibre précaire.

— D’une Ligue de pokémons sans la moindre limite de terrain, sans la moindre limite tout court ! Chaque type de combats pourrait être exploité, les courses, les combats classiques, les doubles… Ce serait formidable.

Elle finit par s’asseoir sur le dossier du banc, posant ses pieds sur les fesses du garçon, dont les épaules s’affaissèrent.

— Tu te souviens ce que je t’ai dit la première fois ?

— « Dégage de là, mocheté, c’est mon banc ».

Cédric rosit et toussota.

— Non, après ça. Bien après.

Diane éclata de rire en effectuant un petit demi-tour, retirant ses pieds de Cédric pour contourner le banc et s’allonger sur lui, dans la ferme intention de gêner sa lecture. Elle posa ses lèvres sur son cou pour murmurer :

— Tu m’as dit que j’étais complètement, totalement et irrémédiablement folle à lier.

— Eh bien, je le pense toujours.

Il se retourna, délaissant finalement son livre pour l’enlacer et l’embrasser, la sentant sourire contre ses lèvres. Il le disait d’une telle douceur qu’elle en oubliait presque que c’était une insulte. Dans sa bouche, ça sonnait comme un mot d’amour. Elle sursauta et râla :

— Ah non, t’as les mains polaires, espèce de banquise, vire-les de mes reins !




Scénette du passé : Diane de Fresnelle et Cédric Williams.

Future_veuve_de_Psyko vient d’entrer sur {Ligue_Souterraine}

<Psyko> Oups…

Psyko a quitté {Ligue_Souterraine} (« M’en fous, j’ai une grosse bite. Et je tiens à la garder. »)

<Artik> xD

 
 Secrets – 1

 

 

 

— Hey, Cash, c’est quoi, ton secret, à toi ?

 

Le jeune espion se tourna vers Ange qui venait de l’interpeler, dressant mentalement la liste de ses secrets : la première fois qu’il avait ramassé un râteau, il avait passé trois jours à pleurer parce qu’il était vraiment amoureux ; il n’aimait pas spécialement le mari de June mais fermait sa gueule parce que ce mec était le seul à savoir faire taire l’insaisissable meurtrière ; il avait vendu la culotte préférée de Juliane en primaire et elle lui avait rapporté gros.

 

Il avait déjà révélé à Artik que Neko craignait les chatouilles sous les pieds et qu’elle s’évertue à le payer pour qu’il ne le dise pas était inutile. Il avait surpris Aqua et Étincelle en position compromettante et si l’Élémental lui avait collé une droite quand il avait essayé de jouer avec ça, Étincelle lui remplissait le frigo de toutes ses planques au moins dix fois par mois et elle réglait ses factures quand il avait envie de garder son argent, juste pour qu’il ne dise rien à Cyclik. D’ailleurs Cyclik avait carrément instauré un virement régulier sur son compte à cause de ses positions compromettantes à lui.

 

En pensant à une position compromettante, il valait mieux pour lui que Psyko et Artik ne découvrent jamais qu’il avait des photos du fameux défi officiel et qu’il attendait que les enchères montent pour se faire un max de blé en révélant toute cette histoire.

 

Cash avait une sorte de superpouvoir, mais en mieux. Il se trouvait toujours là où les autres voulaient être seuls, au moment où ils voulaient être seuls.

 

Tous les secrets des dresseurs souterrains étaient regroupés dans un petit classeur qu’il gardait dans un coffre-fort pour ressortir les bons dossiers au bon moment, sûr de faire mouche à chaque fois et s’ils venaient à l’apprendre il était sûr d’être mort et enterré dans la foulée, dispersé aux quatre vents – quelle ironie pour un Foehn. Il sourit et dégagea la queue de Persian qui lui chatouillait le nez.

 

— As-tu conscience de l’ironie de demander à quelqu’un quel est son secret ?

 

— Bien sûr ! Mais comme tu connais le mien et que je le sais, et que maintenant tu sais que je sais que tu sais, je pense que la moindre des choses, c’est qu’on procède à un échange de bons procédés. Sinon, je serai bien obligée de révéler que c’est toi qui as saccagé le tapis de Prof, saboté la grille du cachot d’Aura, bousillé la teinture de Combo et inscrit sur la kesa de Galerne « Frappez-moi, j’aime ça ! »…

 

— Mais ce n’est pas vrai ! Et personne ne te croira !

 

— Je suis un ange, sourit sadiquement celle-ci, personne ne remettra en question ma bonne foi. Alors, ton secret le plus honteux ? Je veux du sale, du gore, de l’avilissant, crache le morceau !

 

— Je… Je… Neko est ma sœur aînée.

— Outch. Dur. J’en demandais pas tant.


Scénette liguienne : Ange et Cash, le début d'une amitié.

 

<< Avant | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Après >>

Créer un podcast